• L' HEURE  DE  LA  SIESTE. Pas un seul bruit d'insecte , ou d'abeille qui rode. Tout dort sous les grands arbres à l'ombrage sans pareil, dont le feuillage épais tamise le soleil sur le velours sombre et doux ,  des mousses d'émeraude. Criblant le dôme

    obscur , le soleil étincelle et sur mes cils mi-clos ,alanguis de sommeil, mille éclairs furtifs, font une merveille. Bonheur radieux , bonheur, don du ciel ! Dans ce voile vaporeux ,que tissent les rayons, surgit un frêle essaim de riches papillons, qu'enivrent la lumière et le parfum des fleurs, virevoltant de joie et semant le bonheur. De mon corps apaisé , le silence s'empare, un voile plus sombre cache mon regard, mes oreilles se ferment et mon cerveau s'assoupit, et les rêves commencent et vogue mon esprit . POPS

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :